Marchandises publiques

From Encyklopedia Administracji Publicznej

Revision as of 16:59, 21 October 2019 by Administracja (talk | contribs) (Utworzono nową stronę "'''Littérature''': ''Sektor publiczny w Polsce i na Świecie. Między upadkiem a rozkwitem'', red. J. Kleer, Warszawa 2005 ■ J.E. Stiglitz, ''Ekonomia sektora publicz...")
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Other languages:
English • ‎français • ‎polski • ‎русский

MARCHANDISES PUBLIQUES - en termes normatifs (économiques), il s’agit de marchandises non exclusives et sans rivalité, c’est-à-dire des marchandises qui, lorsqu'elles sont consommées par une personne, peuvent être consommées simultanément par d’autres. D.P. ils se caractérisent par un coût marginal nul de leur consommation par une personne supplémentaire et par un coût très élevé de l'exclusion de toute unité de la consommation. En raison des caractéristiques énumérées, leur utilisation doit être gratuite, ce qui leur donne le caractère de produits non marchands. Les biens qui répondent à la définition sont appelés biens publics purs. En raison de leurs caractéristiques, ces biens ne seraient pas effectivement livrés par le secteur privé. Il doit donc y avoir un secteur public qui assurera leur approvisionnement. Comme exemple de partie le lampadaire est donné. Il ne peut pas être divisé entre les piétons ou interdit à quiconque d'utiliser la lumière. D.P. peut également être défini dans une approche positive, selon laquelle les biens sont considérés comme livrés par des organisations collectives publiques (État, collectivités locales, organisations internationales). Gamme de d.p. en termes positifs, il n'est pas déterminé uniquement par des facteurs économiques, mais également par des déterminants socio-historiques. Certains biens sont considérés socialement souhaitables ou socialement indésirables, en fonction du développement de la civilisation et de la doctrine sociale en vigueur. Catalogue d.p. il n'est pas objectif et dépend du temps, du lieu, de la civilisation et du développement social. Il aborde souvent les questions de doctrine à la fois politique et philosophique et éthique prévalant à un endroit et à un moment donnés [T. Strąk].

Littérature: Sektor publiczny w Polsce i na Świecie. Między upadkiem a rozkwitem, red. J. Kleer, Warszawa 2005 ■ J.E. Stiglitz, Ekonomia sektora publicznego, Warszawa 2004 ■ T. Strąk, Modele dokonań jednostek sektora finansów publicznych, Warszawa 2012.

Counterliczniki