Elections au conseil municipal

From Encyklopedia Administracji Publicznej

Revision as of 12:51, 31 January 2020 by Administracja (talk | contribs) (Utworzono nową stronę "'''ELECTIONS AU CONSEIL MUNICIPAL''' - universelles, égales, directes et se tiennent au scrutin secret dans le cadre d'élections locales décidées par le Premier mini...")
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)

ELECTIONS AU CONSEIL MUNICIPAL - universelles, égales, directes et se tiennent au scrutin secret dans le cadre d'élections locales décidées par le Premier ministre tous les cinq ans, au plus tôt quatre mois et au plus tard trois mois avant la fin du mandat des conseils. Le nombre de conseillers élus au conseil municipal est déterminé, séparément pour chacune des municipalités, le voïvode, après consultation du commissaire aux élections de voïvodie. Le nombre de conseillers pour chaque conseil municipal est basé sur le nombre de résidents dans la zone d'opération du conseil, inclus dans le registre permanent des électeurs, à la fin de l'année précédant l'année du scrutin. Si dans la circonscription lors d'élections au conseil municipal le nombre de candidats enregistrés est égal ou inférieur au nombre de sièges dans une circonscription donnée - les élections ne sont pas organisées et les conseillers sont informés des candidats par décision d'une commission électorale municipale donnée. Un conseiller est élu dans chaque circonscription constituée pour l'élection d'un conseil dans une commune qui n'est pas une ville du district. Des quartiers électoraux sont créés dans la ville avec des droits du district, dans lesquels cinq à dix conseillers sont élus. Les élections au conseil municipal sont menées sous la supervision de la Commission électorale nationale et des commissaires électoraux - des commissions électorales municipales et des commissions électorales du bureau de vote. Les listes de candidats sont communiquées séparément pour chaque circonscription à la commission électorale municipale au plus tard 40 jours avant le jour du scrutin à 24 heures. Le vote a lieu entre 7 et 21 le jour non ouvrable. En cas d'élection du chef de la commune rurale, du bourgmestre ou du maire il est possible de voter à nouveau (deuxième tour) 14 jours après le premier vote aux mêmes heures. Les résultats des élections sont publiés par la commission électorale municipale dans les meilleurs délais. La méthode de la majorité sert à pourvoir les sièges des conseillers élus au conseil dans une commune qui n'est pas une ville du district - les candidats ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages exprimés se verront attribuer un siège. La méthode proportionnelle utilisant le système d'Hondt est utilisée lors des élections du conseil municipal du district. Une clause d'interdiction (dite «seuil électoral») s'applique aux villes dotées d'un droit du district et aux quartiers de Varsovie - 5% des suffrages valables. Les réclamations électorales doivent être soumises par écrit au tribunal régional compétent dans les 14 jours suivant le jour du scrutin. Lorsqu'il examine la contestation électorale, le tribunal de district décide de la validité de l'élection d'un organe autonome et de l'élection de conseillers individuels. [J. Wojnicki]. Sources: Z. Bukowski, T. Jędrzejewski, P. Rączka, Ustrój samorządu terytorialnego, Toruń 2013 ■ K.W. Czaplicki i in., Kodeks wyborczy. Komentarz, Varsovie 2014.

Counterliczniki